Découvrons ensemble comment épater ses amis à l'apéro

Publié le par Pétronille

En Amérique, c'est bien connu, on consomme des chips.

Et comme regarder la télé relève de la gageure, vu le nombre ahurissant de spots de publicité qui y défilent toutes les 6 minutes, on mange beaucoup de chips, soit pour se détendre face à cette agression visuelle, soit parce qu'on dispose de plein de temps pour se lever pendant le film et aller chercher un paquet de chips dans le placard.

Tout est prétexte à manger des chips.

Les chips sont un élément de sociabilité, qu'on partage entre amis.

D'ailleurs, au rayon gâteaux apéritifs dans les supermarchés, vous ne trouverez que quelques paquets de crackers ou de nachos, et des rayonnages entièrement recouverts de paquets de chips.

Rien d'autre.

N'espérez donc pas améliorer votre apéro avec cacahuètes soufflées, crackers au sésame, .bouchées à la tomate, petits sablés au fromage et j'en passe... tout cela n'existe pas, n'en déplaise à votre cellulite longuement entretenue à coups de paquets de C*rly.

Par contre, pour contrebalancer ce choix limité, les chips vont sont proposés à mille et un parfums enchanteurs, du plus traditionnel (goût barbecue, bien sûr) au plus anglais (oignon-vinaigre) jusqu'au plus improbable.
Je vous laisse juger par vous-mêmes, lecteurs :



Hé oui, cornichons à l'aneth, il fallait y penser ! Vous en aviez rêvé ? L'Amérique l'a fait pour vous !

A noter, pour les lecteurs attristés qui n'aiment pas les chips ou que le fort potentiel de gras contenu dans un tel paquet effraie, qu'il est possible pour eux de se rabattre sur un produit plus naturel, plus sain, et sans cholestérol : les graines de tournesol au goût cornichons à l'aneth, si, si, je jure que cela existe, même si je n'ai pas osé les photographier car elles se trouvaient juste à côté de la caisse du magasin et mon identité secrète de détective culinaire eut été découverte...!
[et ce n'est pas ce que nous voulons, n'est-ce pas ?]


--------------------
Note : aucune Pétronille n'a été blessée pour la réalisation de ce photo-reportage, car Pétronille a pour principe inaliénable de ne jamais, ô grand jamais, goûter ce qu'elle photographie.

Commenter cet article

Yanka 29/09/2009 08:22


« C'est plutôt dépaysant ».

Non, ce sont des citadins !


Pétronille 30/09/2009 02:35



Hé hé... (pour un peu je mettrai un smiley, dites donc).


A savoir tout de même, pour les lecteurs non-Québécois, qu'ici, on ne dit pas "paysan" mais "habitant", le plus souvent dans un sens péjoratif (attention, donc, à
l'office du tourisme à ne pas demander si vous pouvez loger chez l'habitant... non, ne me remerciez pas).



Yanka 23/09/2009 00:05


Didier, nous avons un barbecue, mais pas de piscine, ni de trampoline. Pour ça, faudra dealer avec nos voisins.

Pétronille, venez à la campagne et vous verrez très vite de quoi je parle à propos des trampolines géants avec ou sans filet. Les enfants passent des heures à sauter là-dessus, ce qui me donne le
tournis rien qu'à y penser.


Pétronille 29/09/2009 00:22



Un barbecue avec Didier Goux, même dans mes rêves les plus fous je n'aurais osé l'envisager... Pour tout dire, je crains de ne pas être à la hauteur, car son
Irremplaçable Epouse lui concocte de merveilleux petits plats que même un repas à thème (barbecue + chips goût barbecue) ne saurait égaler.


Quant aux trampolines, effectivement on en voit peu en ville : je n'ai pas encore découvert cette spécialité québécoise. Ici les enfants jouent plutôt au hockey dans
les ruelles, voire jouent au basket contre le mur du garage avec leur père comme dans les séries télé. C'est plutôt dépaysant.



Didier Goux 22/09/2009 16:26


Lorsque Catherine et moi feront escale au Québec (sur la route aérienne de Saint-Pierre-et-Miquelon...), on s'organisera un barbecue géant, avec Ygor Yanka et vous !


Yanka 21/09/2009 15:30

Des chips ? On dit plutôt « croustilles » ici.

Le plus hilarant, ce sont les chips au goût Barbecue, parfaitement adaptées parait-il au goût des Canadiens, ultra-fanatiques des barbecues, comme chacun sait (le barbecue et la piscine et le trampoline géant). Plein de variétés de chips et toutes sortes de marques, contrairement aux autres produits, mais impossible de trouver les seules chips qui vaillent à mon palais : au paprika.

Et pour ne pas grossir en mangeant des chips, ayez le réflexe « 0% gras trans » ! Nul ne sait trop ce que c'est, mais ça rassure les déjà gros.

Pétronille 22/09/2009 16:23



Pour le trampoline géant, je n'étais pas au courant. Par contre, pour ce qui est du barbecue, entre les émissions de télé spécial
barbecue, les rayons du Canadien Tire emplis d'ustensiles à barbecue, et les nuages de fumée qui s'élèvent un
peu partout en ville et dans la campagne en été, j'avais noté ! C'est le comble du chic, d'assortir le goût de ses chips à celui de sa viande, non ?

Quant au "0% gras trans", je suis rassurée de voir que cela vous semble tout aussi mystérieux qu'à moi. Ceci dit, j'avoue que ça donne bonne conscience, quand même...



la Mère Castor 21/09/2009 12:21

pourtant ce moulin débonnaire inspire confiance, non ? De toute façon, les chips ça fait des miettes.

Pétronille 22/09/2009 16:19



Justement, chère Mère Castor, méfions-nous des illustrations trompeuses et sympathiques. Les Chinois décorent de jolies petites fleurs les emballages de leurs
bonbons...à la viande (oui, oui).