"On ne sait jamais quelles traces on laisse" disait le poète...

Publié le par Pétronille

Les statistiques de blogs sont toujours une source d'ébaubissement sans fin pour moi.

[oui, ébaubissement, parfaitement. On ne travaille pas des jours et des jours dans les archives du 17e siècle à s'en faire péter la rétine sans qu'il en reste quelques séquelles]

Je ne sais comment les interpréter : est-ce que les mots clé utilisés par les gens qui tombent chez moi sont révélateurs du contenu de mon blog, et de ce que je laisse transparaître malgré moi dans ces pages ?  
 
En ce cas, réjouissons-nous (ou pas ?) : contrairement à moult consoeurs qui se plaignent du nombre inquiétant de requêtes à caractère pornographique menant à leur prose, il n'y a guère de fétichistes et pervers en tous genres qui viennent ici (ou alors, sous une fausse identité).

Cela tient peut-être au fait que je n'ai pas agrémenté ce blog de photos de moi en tous lieux, exhibant, en riant à gorge déployée, des protubérances mammaires avantageuses, entourée d'amis chiquissimes vêtus de petites choses valant ce que je gagne en un an.
 
Cela tient peut-être plus probablement que ce blog ne dégage pas un sex-appeal suintant (oui, j'estime que le sex-appeal se doit d'être suintant), et pourtant ce n'est pas faute de rappeler au lecteur que je possède un pied menu. Autres temps, autres moeurs, il faut croire que le peton mignon qui émoustillait les clercs du XIIIe siècle ne fait plus recette à l'heure de l'Internet.

Je rappelle, à toutes fins utiles, que Balzac recommandait aux femmes ayant un joli pied (c'est tout moi) de "se jet[er] sur un divan avec la coquetterie d'une chatte au soleil, les pieds en avant" [extrait de : La femme comme il faut

Faute de faire fantasmer des générations de blogueurs, je fais cependant rêver toute âme perdue en quête de "répulsif à mouche", "mouches noires d'érable qui piquent",  "aoûtats", "mouches dans les cheveux"... Il semble donc que lorsqu'on pense "Pétronille", on visualise un être multiforme à pied minuscule, cuisse monstrueusement gonflée et mouches dans les cheveux. Je ne sais pas vraiment comment je dois le prendre, mais comme je suis dans un bon jour, je préfère croire que vous m'imaginez en ange consolateur plutôt qu'en misérable appât à bibittes. 

Depuis quelque temps, je note toutefois une tendance nouvelle : la nourriture fait son apparition dans les requêtes googlesques. Cela devrait me flatter puisque, dans un (bref) moment de fantasme absolu, je pourrais me croire hissée à la hauteur de mon héros,
Guillaume Long. Mais que nenni, on en est loin. Les gens qui viennent chez moi sont guidés par des demandes de type "trempons des bretzels dans le Nutella", "liquéfier du cheddar" et "pizza à l'ail", autant de demandes raffinées qui en disent long, une fois encore, sur l'image pétronillesque. Moi qui ne bois plus (j'économise l'alcool pour le mettre dans les gâteaux), je draine pourtant moult alcooliques (des Français, à n'en pas douter) qui se demandent "ce qu'on risque bourré sur le trottoir", ou en état d'"ivresse à vélo" et même, ô comble du comble "ivre sur le périphérique de Bruxelles".

J'ai donc décidé de rassembler mes maigres économies afin de me payer une conseillère capable de me faire sortir de cette image de monstre couvert de pustules mangeant avec les doigts du cheddar liquide pour tenter d'éponger une cuite persistante et potentiellement dangereuse. Des idées, peut-être ? 

Commenter cet article

Kolomar 02/10/2010 19:23


Pétronille, revenez-nous !


Sophie 12/05/2010 13:03


Oups..J écrivais donc:

Sophie


Sophie 12/05/2010 13:01


Il y a chez vous maintenant :)
Je souris en vous lisant.

Si nous n'avons pas de médecins de famille,
nous avons le Dieu Halak :)
Que le CH nous fassent tout oublier le temps
de 3 périodes! :)

A nous la coupe!!!

Les charues sont maintenant remiséss et les terrasses
seront pleines sous peu.
Le Québecois adore l'été, qui est si court.

Bonne continuité et au plaisir de vous lire.
Sophie


Pri 17/04/2010 13:41


Amusant cette histoire de requête... Mon humble avis : une confusion entre citronnelle et Pétronille, statistiquement ça doit se tenir.


Pétronille 20/04/2010 17:24



Vous pensez à la citronnelle comme moyen d'éloigner les moustiques ?


(dans ce cas, effectivement, une Pétronille est bien plus efficace)



la Mère Castor 24/03/2010 16:20


La route pour aller vers vous est donc si sinueuse et si semée d'embûches ? Délicieux billet.


Pétronille 27/03/2010 22:16


Hé oui, il semblerait que passer par ici, ça se mérite... Merci de votre charmante visite, Mère Castor.