Guide de survie en milieu hostile (les forums pour femmes enceintes)

Publié le par Pétronille

Aujourd'hui Pétronille qui, comme on le sait, se trouve isolée loin des personnes qui comptent le plus quand on est enceinte (à savoir sa mère, son charcutier et son médecin), se voit obligée de naviguer quelque peu sur les forums pour femmes enceintes dans l'espoir de trouver des réponses à des questions hautement philosophiques et néanmoins médicales, puisqu'au Québec il est tout simplement impossible d'appeler son médecin (et pourquoi ? Mais parce qu'on n'en a pas, de médecin - CQFD).

Les forums, quels qu'ils soient, constituent un monde à part, une sorte de société secrète pour initiés où le petit nouveau est immédiatement identifié parce qu'il a sottement commis un certain nombre d'erreurs de débutant que Pétronille, avec toute la grâce et la générosité qui la caractérisent, va décrypter pour toi, lecteur (et surtout lectrice), afin que tu puisses rejoindre en toute discrétion le monde merveilleux des discussions communautaires.

Avant tout chose, il te faut savoir que la règle veut que pour un problème médical (ou autre) anodin (que faire contre les jambes lourdes ; peut-on boire du thé rouge enceinte ; pour ou contre les sites de vente de vêtements de maternité par correspondance) on te balancera toutes sortes d'expériences atroces et dramatiques (moi aussi j'avais les jambes lourdes et j'ai fait une thrombose ; parce que j'ai bu une tasse de thé rouge mon enfant est né avec 3 bras ; j'ai fait une allergie au jean de grossesse acheté en ligne et mon enfant est né avec 5 semaines de retard...). Aussi tu seras forcément plus terrorrisée et angoissée après avoir lu les réponses à tes questions qu'avant...

Cet avertissement étant bien présent dans ton esprit, si toutefois tu souhaites continuer et te rendre sur un forum pour femmes enceintes, voici quelques conseils de base à suivre absolument :

1/ Un langage abrégé et simplifié tu emploieras. Sur les forums, le fait de faire de vraies phrases, avec de vrais verbes (voire des compléments d'objet direct) t'assimile à l'intellectuelle prétentieuse qui vient là pour se la péter et mépriser les autres. Aussi tu bêtifieras le plus possible et ne parleras pas de ton gynécologue mais de ton "gygy" (voire, dans les cas extrêmes, de ton "gygy d'amour"), tu n'évoqueras pas ton conjoint mais ton "Zhom" (d'où vient ce terme sexy au possible ? mystère...). La chair de ta chair se résume quant à elle à BB1 ou BB2 (un peu dans le genre de Kiki 1, Kiki 2, Kiki 3 etc... les fidèles compagnons de Michel Serreault dans le cultissime "Viager"). Je passe sur les péri (durale), césa (rienne), juju (jumeaux) et autres abréviations avec lesquelles tu te familariseras très vite.

2/ Moult émoticônes tu utiliseras pour ponctuer ton propos et témoigner à la fois de ton humour tout en finesse et de la complicité bienveillante que tu souhaites établir avec ceux qui daigneront te répondre. Même si ça fait mal aux yeux, tous ces trucs qui clignotent un peu partout (et qui, souvent ne fonctionnent pas, laissant à la place de l'image son nom en html), tu dois te faire violence et en passer par là.

3/ Tous les détails de ta grossesse et de ta vie familiale tu donneras dans une jolie frise en bas de ton message (frise qui devrait normalement prendre plus de place que le message lui-même : date de ton mariage, date des dernières règles, date prévue d'accouchement, nom des enfants, âge du chien etc etc...), le tout agrémenté de dessins de petits angelots joufflus et rieurs, de chatons à grands yeux humides et de guirlandes de fleurs.

4/ Des abréviations de rigueur tu useras. C'est là que ça devient subtil car pour qui débarque sur un forum, il est très difficile de comprendre les réponses des internautes qui semblent parler un langage secret connu d'eux seuls et probablement transmis au cours de quelque séance d'initiation au fond d'une crypte gothique par une nuit sans lune. Ainsi, si tu poses, innocente lectrice, une question qui te semble pourtant claire et simple, il est très possible que tu obtiennes en retour ce type de message : "c'est quoi ta *DPA ?", "est-ce que ton gygy t'a proposé une **VME ?", "vas-tu tenter l'***AVAC ?". Il est donc préconisé de dresser rapidement un bréviaire pour pouvoir communiquer avec ces êtres étranges dans leur propre langage.

Si tu survis à tout cela en étant malgré tout capable d'évoluer ensuite normalement dans la vie de tous les jours, de lire un livre sans images, de fermer les yeux sans voir des smileys à paillettes, de dormir sans rêver que ton enfant a une queue fourchue et 12 orteils, c'est que contrairement aux idées reçues, la grossesse n'a pas éradiqué tous tes neurones.

 

-----------------

Pour les lecteurs et lectrices dont la curiosité aurait été piquée, je livre ici - hors forum - les traductions adéquates, risquant par là de m'attirer les foudres de la communauté :

* DPA : Date Prévue d'Accouchement (= la seule date à laquelle tu peux être à peu près certaine que tu ne vas pas accoucher)

** Version par Manoeuvre Externe (= acte barbare par lequel 2 médecins appuient de tout leur poids sur ton ventre pour retourner de force ton innocent bébé qui rêvassait tranquillement la tête en l'air - la définition n'engage que moi)

*** AVAC : Accouchement Vaginal Après Césarienne (hé oui, après utérus dans un post précédent, voilà que je parviens à placer le mot vaginal, me montrant par là digne de faire partie de la grande et belle sororité des femmes enceintes)

Commenter cet article