La même, en liftée

Publié le par Pétronille

Le lecteur fidèle et attentif ne manquera pas, j'en suis sûre, de remarquer un léger changement esthétique sur ce blog. J'avais décidé de garder un graphisme proche de celui de Pétronille-1, de façon à ne pas trop perturber mes visiteurs - on ne prend jamais assez de précautions avec les lecteurs de blogs. D'aucuns ont leurs petites habitudes, et la moindre des choses est d'avoir un minimum de respect pour son lectorat.
 
Mais pour tout vous dire, j'en avais marre du rose.

Bien évidemment, comme la vie est mal faite (sinon, ça se saurait), le mode "configurer" de mon hébergeur porte mal son nom car en réalité c'est un véritable parcours du combattant de changer ne serait-ce que la couleur des titres (mon côté paranoïaque me dit que je suis la seule utilisatrice d'overblog à qui ça fait ça...). En conséquence, certains parmi vous pourraient trouver plutôt désagréable l'amoncellement de blanc qui caractérise la partie "commentaires" (épileptiques : prière de ne pas lire les commentaires - faites-les déchiffrer par un voisin, un ami, un animal de compagnie). Je m'en excuse, j'ai fait ce que je pouvais, ce qui n'est pas peu dire.

Après avoir maudit mon ordinateur jusqu'à la 12e génération, proféré moult injures, et ce dans 4 langues différentes (dont le patois de ma grand-mère, c'est dire si j'étais mécontente !), mangé quelques carrés de chocolat pour me calmer (oui, tous les prétextes sont bons), bu un demi-centilitre de Porto (oui, je l'économise), j'ai renoncé à faire mieux.

Il faut dire que j'ai repris mon travail herculéen à base de Dominicains et d'apparitions de la Vierge en personne, et comme je ne peux pas tout faire, dans le doute j'ai choisi de privilégier la Vierge, des fois que ça me rapporte quelque chose, une fois ma vie de patachon terrestre achevée.

(On n'est jamais trop prudent).

Bref.

Après ce message nocturne et légèrement confus, je vous laisse, d'ailleurs, j'y retourne. 

Commenter cet article

Frédérique M 05/01/2010 00:23


Eh ho, Pétronille. Avez-vous été informée du changement d'année ? En attendant que vous nous donniez la visite, je vous souhaite une belle et bonne année, sans choucroute, san pinard en cannettes,
et surtout sans maringoins.


clémentine 11/12/2009 11:55


Personnellement, j'ai eu beaucoup de mal à lire, peut-être est-ce dû au soleil qui inonde mon salon ? Je ne vais tout de même pas fermer les rideaux et le laisser dehors ce brave soleil.
Je préférais nettement te lire noir sur blanc !


Catherine Goux 11/12/2009 09:29


Vous avez été mangée par la souffleuse ?


Frédérique M 21/11/2009 16:12


Sont petits, petits les caractères chez vous Pétronille. Sinon, c'est joli aussi comme ça. Mais qu'est ce que c'est que ce vent de folie du changement sur les blogs en ce moment ? Va falloir que je
me mette à la page moi aussi. Bientôt un an de vie et aucune modification (à part le classement des billets). Je suis en dehors du coup,si,si, je le sens bien.


Didier Goux 19/11/2009 22:22


Putain d'Adèle ! mais comment diable peut-on boire un demi-centilitre de porto et s'arrêter là ??? Vous n'êtes pas humaine !!!


Pétronille 19/11/2009 23:28



C'est une lutte de tous les instants, cher Didier, je vous prie de me croire, et le résultat d'un long travail sur moi-même.