Entrefilet fromager

Publié le par Pétronille

Tandis que je déguste un cornichon made in India en découpant des champignons de Paris made in China pour l'omelette de ce soir, et alors que la salade de maïs américain avec OGM attend sagement sur la table, la télévision passe une publicité hautement angoissante puisque son slogan, pour nous vendre un fromage, est le suivant : "sans conservateur, sans antibiotiques, sans hormones de croissance".

Est-ce à dire que les autres fromages...?

Arg.


---------------------------
Note : http://www.lanouvelle.net/article-292882-La-nourriture-canadienne-est-la-plus-contaminee-au-monde.html
 

Commenter cet article

Godnat 05/11/2009 09:06


Il est tellement gourmand, et gourmet, qu'il a heureusement appris à cuisiner, il a surement bien moins de difficultés à trouver les bons produits pour se faire des douceurs.


Pétronille 19/11/2009 03:48



Comme quoi, quitter la cuisine de sa maman, ça peut avoir du bon...
(bientôt un nouveau collaborateur sur votre blog culinaire ?) 



Godnat 04/11/2009 23:55


J'avais du retard dans ma lecture, j'ai bien ri, merci !
Mon fils exilé bien moins loin au pays du fromage orange parle aussi beaucoup de nourriture ! Et les listes de ses envies culinaires, sous forme de sms juste avant ses retours pleuvent sur mon
téléphone (ou pleurent ?)


Pétronille 05/11/2009 04:52



Votre commentaire m'a fait rire : je pense que ma mère pourrait écrire exactement le même !





(quand on voit votre blog culinaire, on comprend combien votre fils doit souffrir de son exil) 



L.....................uC 02/11/2009 17:13


Revenez vivante!
résistez.


Pétronille 04/11/2009 00:13



Je vais essayer !
Merci d'être passé, ça me donne l'occasion de découvrir votre blog, tiens. 



Elise 02/11/2009 16:05


Effectivement, ça fait peur...
Bon courage à ton petit organisme pour supporter toutes ces cochonneries.


Pétronille 04/11/2009 00:08



Merci de tant de sollicitude, Elise.  
J'envisage d'adopter une poule ou une chèvre, ou les deux.



Frédérique M 02/11/2009 10:04


Je vous ai laissé un lien dans les commentaires du billet précédent et chez moi, je vous demande si ça ne vous dirai pas de nous pondre une "première fois" pétronillesque ?

Je suis d'autant plus surprise de ce que je découvre à travers vos billets et cet article que le canada, par ailleurs, est à la pointe dans ce qui est des relations humaines. Je les aurais cru
soucieux d'avancer sur ce terrain aussi. Ont-ils tout pris du côté américain dans ce domaine ? On le dirait.


Pétronille 04/11/2009 00:03



Aïe, aïe, aïe, puisque vous insistez, il faudra que j'y songe, je vais voir ce que je peux faire pour vous faire plaisir.

Pour revenir à la nourriture (c'est fou, je ne parle vraiment plus que de ça depuis que j'ai immigré!), j'ai été
surprise aussi. Il faut dire que tout est tellement encadré, étiqueté... en France que le changement a été flagrant en arrivant ici. Par contre, effectivement, côté relations humaines, il y a ici
une gentillesse, une disponibilité et une chaleur remarquables.